Dix-huit femmes sont récompensées pour leur choix de carrière audacieux

Concours Chapeau, les filles! 2009-2010 dans les régions de Laval, des Laurentides et de Lanaudière

Saint-Jérôme, le 31 mars 2010 — À l’occasion d’une cérémonie organisée par la Direction régionale de Laval, des Laurentides et de Lanaudière du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, dix-huit jeunes filles et femmes ont été désignées lauréates régionales du concours Chapeau, les filles! Parmi elles, on compte quatorze élèves de la formation professionnelle au secondaire et quatre étudiantes de la formation technique au collégial. Chacune a reçu une bourse variant de 500 $ à 1 000 $ (voir liste annexée).

Les bureaux d’Emploi-Québec des régions de Laval, des Laurentides et de Lanaudière, partenaires régionaux, ont remis six bourses de 500 $ à des candidates qui se sont démarquées par leur bonne connaissance du marché du travail dans la profession ou le métier choisi.

Certaines lauréates et participantes régionales sont recommandées pour des volets nationaux du concours. Au gala national, qui se tiendra le 3 mai prochain à Montréal, les finalistes de toutes les régions du Québec pourraient remporter des bourses allant de 2 000 $ à 5 000 $ ou encore des séjours professionnels en France ou en Belgique.

Organisé par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, le concours Chapeau, les filles! se déroule dans les commissions scolaires, les cégeps et les établissements d’enseignement privés de toutes les régions du Québec. C’est grâce aux contributions financières de nombreux partenaires que des prix ont été attribués aux lauréates de notre région (voir liste annexée). Pour plus de renseignements sur le concours, on peut consulter le site Internet : www.mels.gouv.qc.ca/chapeau.

En s’associant au réseau scolaire et à des partenaires socioéconomiques, le Ministère favorise une diversification des choix en procurant des modèles de réussite issus du concours Chapeau, les filles!

Soulignons que le concours valorise une situation qui n’est pas assez répandue, car les femmes sont largement sous-représentées dans la plupart des programmes de formation menant à l’exercice de professions ou métiers traditionnellement masculins. L’esprit du concours est de contrer les stéréotypes qui confinent les femmes dans des ghettos d’emplois, car il est indéniable que les femmes ont une place à prendre dans les domaines les plus rentables de l’économie québécoise.

-30-

Source :
Sylvie Durocher
Direction régionale de Laval, des Laurentides et de Lanaudière
Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport
Tél. : 450 430-3611, poste 4234