La FTQ Laurentides-Lanaudière salue le courage des travailleurs et des travailleuses

Fermeture de l’usine Electrolux de l’Assomption

Saint-Jérôme, le 31 mars 2014. – À la suite de l’annonce de la fermeture définitive de l’usine Electrolux de L’Assomption, la FTQ Laurentides-Lanaudière salue le courage des 1300 travailleurs et des travailleuses qui vivaient avec une épée de Damoclès suspendue au-dessus de leur tête depuis 2010.

« Malgré l’annonce de fermeture, tant que la date n’était pas confirmée, les travailleurs et les travailleuses d’Electrolux étaient pris entre l’espoir d’une continuité des opérations et la fermeture annoncée, ce qui était très difficile sur le moral », affirme le président de la FTQ Laurentides-Lanaudière, Réal Richard.

Le leadership exercé par le Syndicat des Machinistes à la suite de l’annonce initiale a été exemplaire. En collaboration avec les intervenants régionaux, des formations furent organisées sur les lieux mêmes du travail et divers scénarios de relance furent poursuivis.

« La FTQ Laurentides-Lanaudière continuera d’appuyer le syndicat des Machinistes et des employé(e)s d’Electrolux dans la poursuite de toutes les options possibles (relance de l’entreprise ou formation et reclassement des travailleurs) », ajoute Réal Richard.

En cette période électorale, nous demandons aussi à tous les candidats et à toutes les candidates dans Laurentides-Lanaudière de faire de même en s’engageant derrière les travailleurs et les travailleuses d’Electrolux.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de
600 000 travailleurs et travailleuses