Les Machinistes rejettent l’offre de la compagnie Électrolux.

L’Assomption, 29 septembre 2009.
Samedi le 26 septembre 2009, les membres de la Section locale 1148 de l’Association Internationale des Machinistes et des travailleurs et travailleuses de l’Aérospatiale (FTQ) réunis en assemblée spéciale ont rejeté les offres de la compagnie Électrolux par vote secret à 98%.
Un constat majeur ressort de la réunion des 1200 syndiqués : Électrolux n’a pas de respect pour ses travailleurs et ce, malgré tous les efforts déployés par ceux-ci pour rencontrer les augmentations de cadence imposées par la compagnie. Conséquemment, le comité de négociation syndical s’est fait donné un mandat de grève à 93%. Les membres de la Section locale 1148 ont aussi voté à cette réunion, de façon unanime, l’arrêt des heures supplémentaires à compter du 28 septembre.

Électrolux a fréquemment haussé les cadences de travail qui occasionnent une forte hausse du degré de stress et multiplient les risques d’accident de travail. Électrolux n’a rien partagé des économies générées par cette hausse de productivité. Aucune amélioration des bénéfices et pire, l’employeur désire tripler les cotisations que paient les employés pour les couvertures du régime d’assurance-collective. Aucun respect pour tous ces efforts. Pas plus de respect pour ses bâtisseurs : Électrolux veut enlever les prévisions pour la retraite anticipée. Beaux remerciements pour le service passé !

Pour information : Yves Raymond 514-956-1578
Robert Trudel 450-589-3252